« L’exterminateur » Bergolio, “Call Me Jorge” institue le « divorce conciliaire pour tous »

abbe-J-LeGalL’abbé Jocelyn Le Gal, membre de l’Institut Mater Boni Consilii Italien à Paris, a été particulièrement choqué par la déclaration de « L’exterminateur » Bergolio pour en parler dans la première partie de son sermon du 5è Dimanche après la Pentecôte :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Sur “La Croix” : http://www.la-croix.com/Urbi-et-Orbi/Vatican/Aux-yeux-du-pape-la-grande-majorite-des-mariages-sont-nuls-2016-06-17-1200769522

 

Avec François c’est le divorce pour tous

Yves Daoudal a signalé les dernières insultes de François, envers les jeunes, qui sont des inconscients, et les pseudo-prêtres conciliaires, qui ne savent même pas leur dire ce qu’est le mariage.

Mais le plus grave est la conséquence pratique du propos. C’est pourquoi il a été aussitôt corrigé par les services de communication du Vatican. « La grande majorité des mariages sacramentels sont nuls » est devenu : « Une partie des mariages sacramentels ».

Mais ce que l’antipape exterminateur a réellement dit avait déjà été diffusé dans le monde entier.

Et il a réellement dit ce qu’il voulait dire : c’est dans la ligne des synodes et de l’exhortation néo-a-postolique, et de la réforme conciliaire de la procédure de reconnaissance de nullité.

Si la grande majorité des mariages sont nuls, il va de soi que la quasi totalité des demandes de reconnaissance de nullité émanent de couples dont le mariage est nul a priori, et donc qu’il faut tout simplement reconnaître la nullité de façon quasi automatique (quasi, parce qu’il y a toujours des exceptions).

Ainsi FrançoisØ institue-t-il le « divorce conciliaire pour tous ». Pour tous ceux, et ils sont la grande majorité, dont il proclame que leur mariage était nul.

Tel est le but réel de la réforme de la procédure : donner la reconnaissance de nullité à tous ceux qui la demandent (ce qui fait tomber toutes les objections des spécialistes en la matière, sur la compétence des pseudo-évêques conciliaires, etc.).

Et c’est un aboutissement spectaculaire de l’idéologie bergoglienne : on ne touche pas à la doctrine (le mariage reste ce qu’il est dans le catéchisme et dans le droit canon), mais elle est mise au placard, annihilée dans les faits par la praxis, par la magnifiquement miséricordieuse pastorale de l’église [secte marrane conciliaire] hôpital de campagne… qui conduit les gens en enfer. Et détruit l’église secte conciliaire.
 

 
PS : Yves Daoudal découvre aussi, que « L’exterminateur » Bergolio a dit aussi à propos de ceux qui cohabitent sans être mariés :

« J’ai vu tant de fidélité dans ces cohabitations, tant de fidélité. Je suis sûr que ceci est un vrai mariage, ils ont la grâce du mariage justement par la fidélité qu’ils ont. »

…et le Daoudal de conclure : Mais jusqu’où les pseudo-évêques, les pseudo-cardinaux, vont-ils laisser aller l’entreprise de démolition Bergoglio ? Que leur faut-il pour réagir ?

 

…une “pétition” ?!!! Monsieur Daoudal !!!

 

(Nous avons librement adapté l’article du sieur Daoudal pour qu’il corresponde à la réalité des faits… Yves Daoudal est de ceux qui croient que « L’exterminateur » Bergolio, “Call Me Jorge” est pape… et ne comprennent pas que l’Église catholique est éclipsée par la secte marrane Conciliaire aux “sacrements” absolument nuls & vains…)

 

 

La foudre ne frappe jamais deux fois, vraiment ?

La foudre ne frappe jamais deux fois… vraiment ?