2018 : L’ANNÉE des bonnes résolutions ?

Ou comment émettre véritablement des vœux en accord avec notre statut de chrétien.

 

 

Chers amis lecteurs,

 

Allons-nous encore formuler des vœux comme le monde en formule ?

Allons-nous encore nous vautrer dans le sensualisme de vœux trop humains, trop horizontaux, trop sentimentaux ou trop conformistes ?

 

N’allons-nous pas enfin nous comporter en chrétiens et aussi en catholiques…semper idem ?

 

Ce n’est en effet pas l’envie qui nous en manque !

Mais bien souvent faute de se remémorer sans cesse ce que doit être un chrétien, faute d’oublier trop souvent la finalité qui doit l’animer, nous donnons à nos vœux cette connotation d’alignement mondain, ce qui les rend fades, obligatoires et convenus.

 

Alors en ce début d’an de grâce 2018, je veux avec vous — car sans vous je ne peux rien faire qui puisse porter quelque fruit — décortiquer dans nos consciences désabusées ce qu’il convient d’être obligatoirement tout au long de cette année, étant entendu que notre position, ultra marginale au sein du monde catholique, nous permet paradoxalement d’accéder plus aisément à cette vision claire du particularisme d’un vrai chrétien.

+Lire la suite